Le mag / Actualite

Croix-Rouge, des femmes dans la guerre

La Première Guerre Mondiale est un tournant dans l’histoire de la Croix-Rouge française où les femmes, à l’épreuve du feu, propulsent cette association de secours au rang d’organisation humanitaire internationale.

Près de 100 000 infirmières vont assister les blessés sans faillir et contribuer ainsi à créer un mythe, celui de l’ange blanc qui soigne et réconforte le soldat blessé.

Fin 1914, les hommes partis au combat, plus de 70 000 bénévoles recrutées par la Croix-Rouge seront formées. Outre les 754 hôpitaux militaires, 1400 hôpitaux auxiliaires gérés par la Croix-Rouge seront aménagés dans des écoles, hôtels ou châteaux. Des femmes médecins qui ne sont pas autorisées à exercer dans les hôpitaux militaires, préfèrent servir leur patrie comme infirmières plutôt que rester à l’arrière.

Face à la féminisation des hôpitaux, des voix s’insurgent, mais les événements balaient vite les réticences machistes. Derrière l’image de l’infirmière dévouée, ces femmes, anonymes ou héroïques vont imposer leur savoir-faire, leur détermination et concourir au progrès social et à l’émancipation des femmes.

Certaines seront même décorées, mais à la fin de la guerre, leur statut d’infirmière ne sera pas reconnu.

https://www.croix-rouge.fr/La-Croix-Rouge/La-Croix-Rouge-francaise/Historique/Creation-et-developpement-de-la-Croix-Rouge-francaise/Combat-pour-l-engagement-1280

Aujourd’hui le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est un réseau humanitaire mondial fort de quelques 80 millions de membres et volontaires, présent dans 190 pays et qui a reçu 4 Prix Nobel de la Paix.

Nicole Girard Mangin, née à Paris, le 11 octobre 1878 et décédée le 6 juin 1919 fut l’unique femme médecin affectée au front durant la Première Guerre mondiale. Mobilisée par erreur le 2 août 1914, elle occulte sa condition féminine et se porte volontaire pour exercer à Verdun.

Après guerre, elle s’investit au sein de la Croix-Rouge et donne des conférences sur le rôle des femmes durant la Grande Guerre.