La danse

L’arrivée de la nouvelle année se fête souvent en dansant. La France a émis de nombreux timbres consacrés à la danse constituant une belle thématique. Celle-ci nous rappelle leurs origines qui peuvent être régionales comme la bourrée (originaire du Massif central)

Dessiné et gravé par Jean Delpech

ou encore la sardane,une danse traditionnelle catalane (nord-est de l’Espagne). Les danseurs en cercle se tiennent par la main, accompagnés par la musique d’un ensemble instrumental appelé cobla.

Dessiné et gravé par Jean Delpech

La valse vient de l’allemand « Walzer » qui signifie tourner en cercle. Cette danse populaire austro-hongroise – qui a des racines très lointaines – éclipse à la fin du XIXe siècle les autres danses. Son déclin s’amorce à partir de la Première Guerre mondiale. La Poste la met à l’honneur sur plusieurs timbres à commencer par cette sculpture de Camille Claudel.

Mis en page par Aurélie Baras d’après photo musée Rodin / Adam Rzepk d’après une œuvre de Camille Claudel

Le bloc quant à lui est issu d’une peinture d’Edgar Degas.

Mis en page par Marion Favreau d´après Edgar Degas/© Photo RMN (Musée d’Orsay) – Jean Schormans

La danse classique et le ballet sont des sujets de prédilection de ce peintre impressionniste né en 1834 qui était également graveur, sculpteur et photographe. On retrouve Degas et cette magnifique toile représentant des danseuses avec ce timbre émis en 2006.

Mis en page par Sylvie Patte et Tanguy Besset d’après Photo E.Lessing / AKG-Images

La Fête du timbre est aussi une occasion de fêter la danse pour les éditions de 2014, 2015 et 2016. Le premier représente la salsa originaire d’Amérique latine.

Création de Line Filhon d’après une photo de Warrengoldswain/Age fotostock et Corbis/hemis.fr/Agence photo fotostock/Agence de photographes hemis

Quant au second, il célèbre le hip-hop de nouvelles formes d’expression développées par les jeunes des quartiers défavorisés. Né aux Etats-Unis il conquiert toute la planète et incarne l’univers de la rue.

Dessiné par Christian Guemy alias C215

En 2015 pour la Fête du timbre, la Fédération des Associations philatéliques invite non à danser au rythme de la salsa et du hip-hop mais du tango et de l’art contemporain. Le tango est une danse de bal pratiquée par un couple. Elle est exigeante, difficile et peut être pratiquée dans un cadre artistique, à haut niveau. Elle aussi est originaire d’Amérique du Sud, classée au Patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO en 2009. L’Argentine en est le foyer le plus vivant.

Dessiné et gravé par Christophe Laborde-Balen

Venons-en au Ballet Preljocaj représenté dans ce joli bloc.

Créé par Stéphane Levallois et mis en page par Sylvie Patte et Tanguy Besset/Ballet Preljocaj – chorégraphie Angelin Preljocaj/Les Nuits 2013/Photo de Photo Jean-Claude Carbonne

Il doit son nom à Angelin Preljocaj qui le crée en 1984. Né en France en 1957 de parents albanais, il s’oriente (après la danse classique) vers la danse contemporaine lorsqu’il part travailler à New York. La Compagnie s’installe à Aix-en-Provence et réalise de nombreuses tournées en France et dans le monde entier. Pour ses trente ans de créations du Ballet, c’est l’œuvre de 2013 qui est choisie pour illustrer ce bloc : « Les Nuits », une recherche autour du grand classique de l’Orient « Les Mille et Une Nuits ».
En 2016, toujours pour la Fête du timbre, organisée par la FFAP et avec le soutien de l’Adphile, La Poste émet un timbre dédié au Charleston et un bloc hommage au superbe ballet classique « Le Lac des Cygnes ».

Le Charleston est né dans les communautés noires du Sud des Etats-Unis au début des années 1900 et doit son nom à la ville de Charleston. Il fut introduit en France en 1925 par la danseuse Joséphine Baker. Un style dynamique, spectaculaire que l’on peut observer avec notre timbre avec ces déplacements si caractéristiques du poids du corps d’une jambe à l’autre, pieds tournés vers l’intérieur et genoux légèrement fléchis.

Dessiné par Nancy Pena et gravé par Claude Jumelet

Un style résolument différent avec l’un des ballets les plus célèbres du répertoire classique : « Le Lac des Cygnes ». C’est le premier ballet dont la musique fut créée par le compositeur russe symphonique Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Dessiné par Jean Claverie

Voici quelques timbres évoquant la danse. Il ne vous reste plus qu’à chercher ceux qui complèteront votre thématique. Et lorsque les parents s’absentent, c’est bien connu, on s’amuse et comme le dit ce timbre : « Quand le chat parti, les souris dansent ».

Dessiné par Emmanuelle Houdart et mis en page par Corinne Salvi

A vos albums et joyeuses fêtes !