Les bateaux à voile

La France a consacré de nombreux timbres dédiés à cette magnifique thématique. Ainsi ce superbe bloc émis dans le cadre de la « Collection jeunesse ».

Bloc émis en 19999, dessiné par Jean-Paul Cousin

L’Armada du siècle est un rassemblement de grands voiliers qui s’est déroulé du 9 au 18 juillet 1999 à Rouen puis au Havre. Sur les dix bateaux présentés, deux sont français.

La Belle Poule est le 4ème navire de la Marine française à porter ce nom. Tout comme sa sœur jumelle, l’Etoile, la Belle Poule fut construite sur le modèle des goélettes « Paimpolaises » qui pêchaient la morue en Islande. La longueur de la coque est de 37,50 mètres. La Belle Poule construite en 1932 rejoint les Forces Françaises Libres durant la Seconde Guerre mondiale. Elle arbore du reste le pavillon à la Croix de Lorraine. Ce superbe bateau est aujourd’hui un voilier-école accueillant les élèves officiers en instruction. Elle participe régulièrement à des manifestations nautiques comme ici à Rouen.

Le Belem porte le nom d’un port du Brésil. Ce bateau est le dernier trois-mâts barque français en état de navigation. Construit puis lancé à Nantes en 1896, il sillonne l’Atlantique pour le compte de trois armateurs successifs. Le Belem transporte alors jusqu’en France des fèves de cacao d’Amazonie pour le célèbre chocolatier Menier, puis par la suite du rhum et de la canne à sucre. Le Belem est acheté en 1914 par le duc de Westminster qui l’équipe pour la première fois de moteurs et le transforme en yacht de luxe pour ses loisirs. En 1921 il est racheté par Arthur Ernest Guinness. En 1923 il embarque avec sa famille pour faire le tour du monde. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, le navire est désarmé à l’île de Wight où il demeure durant tout le conflit. De 1951 à 1978 le bateau devient un navire-école italien avant d’être à nouveau français en 1979 ! Nettement plus grand que la Belle Poule – il mesure 58 mètres – il est aujourd’hui un bateau-école servant à la formation des jeunes, notamment de la Marine nationale. Le bateau est classé en 1984 au titre des monuments historiques.