Le mag / Timbre du mois

Le plaisir d'écrire

Nous passons trop de temps sur les téléphones portables, ordinateurs et tablettes sans oublier la télévision. Bien entendu nous communiquons avec les autres mais les mots échangés sont éphémères. Il existe pourtant un remède efficace contre l’instantané, l’oubli : c’est l’écriture.

Adresser une carte postale à des proches lors de vacances, remercier par écrit pour un cadeau de Noël ou souhaiter un anniversaire fera un immense plaisir au destinataire. Et si sur l’enveloppe figure un beau timbre il s’en souviendra d’autant mieux. À la joie d’écrire une lettre (c’est une partie de soi-même que l’on met à l’intérieur de la lettre) répond le plaisir de sa lecture. En effet, placé sous le signe du partage, le plaisir de l’épistolier se prolonge à l’idée que la bonne nouvelle provoquera une joie intense chez celui qui reçoit le courrier. Quoi de plus personnel que le tracé des lettres manuscrites : le tremblement de l’émotion, l’élégance d’un graphisme soigné ajoutent encore de l’intimité au message.

Ce carnet de timbres émis par La Poste française évoque quelques occasions d’écrire. Les vacances approchent, c’est une belle opportunité d’adresser du courrier et pourquoi pas à l’Adphile ! Nous publierons vos plus belles lettres.

1993 : « Le plaisir d’écrire » vu par 12 auteurs de BD