Louis Pasteur

Dessiné par Louis Briat 

Lors de son allocution du 9 novembre 2021, le président Emmanuel Macron a recommandé aux personnes de 65 ans et plus de faire une injection de rappel du vaccin contre la Covid-19.

Voici une bonne occasion de rappeler la vie étonnante de Louis Pasteur dont les travaux nous sont bien utiles encore aujourd’hui.
Rien ne le prédestinait à devenir un scientifique mondialement reconnu, lui qui se destinait à faire une carrière d’artiste-peintre. Son père, après avoir été sergent dans l’armée napoléonienne, reprend la profession familiale de tanneur avec le souhait qu’un jour son fils lui succède. Louis né à Dole dans le Jura en 1822 est un bon élève mais sans plus. S’il obtient en 1840 le baccalauréat en lettres, il se reprend à deux fois pour décrocher le baccalauréat en sciences mathématiques. Il intègre ensuite la prestigieuse École Normale Supérieure de la rue d’Ulm (Paris), preuve que d’un échec on peut en tirer de la force et de l’énergie. Pasteur n’en manquera pas.
Chimiste de formation, il mène une carrière jalonnée d’immenses découvertes formidables qui feront de lui l’instigateur des plus grandes révolutions scientifiques du XIXe siècle. Biologie, agriculture, médecine ou hygiène, il se distingue dans de nombreux domaines mais l’Histoire le retient surtout comme l’inventeur de la pasteurisation (processus par lequel certains aliments sont rapidement chauffés pendant une courte durée afin de tuer les bactéries qui pourraient rendre malade) et du vaccin contre la rage.

Dessiné et gravé par Georges Hourriez

Le 6 juillet 1885 Louis Pasteur reçoit dans son cabinet un jeune berger alsacien Joseph Meister. Ce dernier a été mordu par un chien enragé et nécessite des soins immédiats. Le savant prend le risque de lui inoculer un nouveau vaccin de son invention. Et à son grand soulagement, l’enfant sort guéri de l’épreuve. Rappelons que la rage est une maladie contagieuse et mortelle. Elle est causée par un virus qui s’attaque au système nerveux des mammifères, y compris à celui des humains. Ce virus se transmet généralement par la salive d’un animal domestique ou sauvage infecté lors d’une morsure ou par une griffure. Autant dire qu’avec son vaccin, Pasteur a sauvé de nombreux humains mais aussi des animaux.
Lavage des mains, désinfection, les conseils de Louis Pasteur sont toujours d’actualité. Nous pouvons tous lui dire merci car sans ses travaux, ses conseils d’hygiène et l’invention du vaccin contre la rage, nous serions bien plus démunis aujourd’hui face aux virus.

La Poste a émis de nombreux timbres dédiés à Louis Pasteur dont certains sont très recherchés, nous aurons l’occasion de les évoquer.