Le mag / Timbre du mois

Poisson d’avril !

Le 1er avril est l’occasion de faire une bonne farce à ses amis ou à sa famille. L’une qui fonctionne toujours très bien est d’accrocher discrètement un poisson que l’on a dessiné au dos d’une personne. Et lorsqu’elle s’en aperçoit, on s’exclame : « Poisson d’avril ! ». Mais au fait d’où vient cette tradition ?

Les historiens ne sont pas tous d’accord entre eux et évoquent plusieurs hypothèses.

La première remonterait à l’année 1564. Le roi de France IX décide de faire désormais commencer le premier jour de l’année un 1er janvier, au lieu du vraisemblable 1er avril. En réaction à ce changement qui ne plaisait pas à tous, certaines personnes décidèrent de ne pas tenir compte du calendrier et de continuer de s’offrir leurs étrennes du nouvel an, un 1er avril. Pour se moquer de ces derniers, les plus farceurs n’hésitèrent alors pas à leur tendre des pièges et autres faux présents.

La deuxième origine de la fête viendrait du mois d’avril lui-même, un moment privilégié pour les pêcheurs au maquereau et la plus favorable à se voir offrir du poisson.

Enfin, le 1er avril a peut-être pu naître en écho du dernier jour du carême. Au cours de cette période les Chrétiens doivent s’abstenir de manger de la viande et privilégier le poisson.

Quoiqu’il en soit le 1er avril est considéré dans les pays anglophones comme le «jour de la duperie», en Allemagne le « jour de blagues », en Russie on célèbre le «jour des fous» et au Portugal le «jour des mensonges» !