Le mag / Actualite

Un incroyable camp de prisonniers

Lors de la Première Guerre mondiale, le Japon qui est aux côtés des Alliés, part à l’assaut des possessions allemandes dans le Pacifique et en Chine.

4 000 allemands sont faits prisonniers et 1 000 d’entre eux se rendent dans le camp de Bando au Japon.

Les Allemands sont très bien traités par les Japonais ; ils leur permettent de s’organiser en petite communauté comme en Europe.

Les prisonniers élèvent des animaux, montent des magasins où l’on peut acheter du pain, du fromage et même des spécialités allemandes comme la choucroute ! Les prisonniers sont aussi autorisés à jouer au football et même à pratiquer la voile sur les deux lacs du camp.

Pour payer dans les magasins, les détenus créent leurs propres billets de banque et pour le courrier, ils réalisent des timbres qu’ils impriment. Le dessin est simple représentant une cabane. On peut y lire l’inscription allemande « LagerPost » signifiant « Poste des prisonniers ».

A la fin de la guerre, 170 anciens détenus décidèrent de rester au Japon et c’est ainsi que dans la région de Bando, des sociétés, des restaurants ou encore des spécialités culinaires portent encore des noms à consonance germanique.

Et pour nous les philatélistes, il reste d’incroyables timbres, témoins de cette incroyable histoire !