Le mag / Quiz du mois

Les arbres communiquent entre eux. Vrai ou faux ?

C’est vrai.

S’ils ne parlent pas, n’émettent aucun son, les arbres communiquent entre eux notamment par l’émission d’odeurs. Voici ce qu’on peut lire à ce sujet dans « La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben paru aux Editions Les Arènes :

« Dans les années 1970, des chercheurs ont mis en évidence l’étonnant comportement d’une espèce d’acacia de la savane africaine dont les feuilles sont broutées par les girafes. Pour se débarrasser de ces prédateurs très contrariants, les acacias augmentent en quelques minutes la teneur en substances toxiques de leurs feuilles. Dès qu’elles s’en rendent compte, les girafes se déplacent vers les acacias voisins. Voisins ? Non pas tout à fait, elles ignorent tous ceux qui se trouvent dans le périmètre immédiat du premier arbre et ne recommencent à brouter qu’à une centaine de mètres plus loin. La raison en est surprenante : les acacias agressés émettent un gaz avertisseur qui informe leurs congénères de l’imminence du danger. Aussitôt, les individus concernés réagissent en augmentant la teneur en substances toxiques de leurs feuilles. Les girafes, qui n’ignorent rien du manège, se déplacent jusqu’aux arbres non avertis. Ou bien elles remontent le vent. Les messages olfactifs étant transportés d’arbre en arbre par l’air. »

 

La girafe est dotée d’un solide appétit mangeant 30 kilos de feuilles d’acacia par jour. Elle passe du reste la moitié de la journée à chercher de la nourriture en déjouant les ruses des astucieux acacias désireux de conserver leurs feuilles.